dimanche, mai 04, 2008

° Melle Sarahh, soubrette ( troisième partie )

....

Il fait si beau ce dimanche matin que je décide de descendre au jardin cueillir du lilas. Monsieur dort encore, j'ai tout mon temps.



Quel plaisir ces odeurs, un papillon vient même me chatouiller les épaules.
Je m'amuse tellement que je n'entends pas la cloche que Monsieur Bienveillant fait retentir


D'un coup, je reconnais sa voix:
........
-" dites donc melle, vous n'avez pas de travail ? profitez donc de ce temps magnifique pour battre les tapis!"
je m'exécute, déçue qu'il soit déjà levé






















Puis je l'entends s'approcher de moi :
.......
-" mettez donc du coeur à l'ouvrage! et qu'est-ce que c'est que cette tenue? elle n'est pas réglementaire! une fois de plus, je vais devoir vous remettre sur le droit chemin!"
aaaaa
-" non, non Monsieur, je suis désolée, il faisait si chaud que ma tenue habituelle m'était bien désagréable, pitié!"
aaaa
-"désagréable? je vais vous montrer ce que veut dire " désagréable"
aaa
Sur ce il empoigne le battoir à tapis tout en me rappelant les règles de la maison
























Aie, ouille, je cris, me débats, mais monsieur n'entends pas mes gémissements, c'est certain, je l'ai mis trés en colère, je promets d'avoir une attitude irréprochable.
-" Allez donc méditer au coin espéce de petite insolente mal élevée!"












Et c'est prés de la fontaine que mes fesses vont trouver le réconfort.


14 commentaires:

Anonyme a dit…

Cet homme là sait motiver le personnel !!!!
Une jolie bonne bien insouciante..., mais est-ce pas bien réfléchi se comportement ?
La recherche de la sanction, pour le plaisir de la punition.

Coquine sarahh...

Belle série, j'adore.

Steph

isabelle183 a dit…

Elle est magnifique cette série, sarahh. Bienveillant a du talent pour la photo. J'adore les émotions que vous faites passer au travers de cette série.
Puis j'ai un faible pour les papillons et les lilas.

isa

muso a dit…

hello Sarahh,
jolie set de photo oui avec une histoire des plus intéressante :).
fais attention à ne pas croiser un jardinier pervers ;)
Amitiés
Muso

sarahh a dit…

merci à vous Stephen, Isabelle et muso pour vos encouragements, moi qui hésitais à continuer les aventures de melle sarahh de peur qu'elles ne saoulent.
les idées nous viennent au fur et à mesure des objets chinés deci delà dans les brocantes et vides greniers, ensuite on se laisse aller et on s'amuse.

je vous embrasse tendrement et tout mon amour à mon Bienveillant, mon photographe préféré.

Anonyme a dit…

superbe sarahh faut surtout pas que tu arretes j'adore te lire ^^

et c'est vrai que monsieur sais y faire ^^

bises a vous deux

sarahh a dit…

bonjour " anonyme", puis-je savoir qui vous êtes pour pouvoir vous remercier?

Anonyme a dit…

désolée sarahh j'ai été trop vite a validé se qui fait que j'ai oublier de signée hihi

Lady

lilou a dit…

Oh! Sarahh, j'aime cette histoire agrémentée de magnifiques photos,faites par ton photographe préféré.
Ces photos sont SUPERS BIEN PRISES et surtout ont su etre mises en valeur par l'Artiste.
Alors là, la coiffe te va a RAVIR.
Déjà que je trouve que tu fais gamine sur les photos, alors la? cela te rend encore plus coquine et ça te va très bien.
Tu m'étonnes que ton Bienveillant soit motive pour trouver un prétexte pour te donner la fessée lol.
Gros bisous, Ma Petite Sarahh et surtout continues a nous gater avec des récits et des photos aussi mimis qui rendent ton récit plein de fraicheur.
Je ne m'en lasse pas, bien au contraire, il me tarde de voir une suite.
Un poutout de ma ville rose,
lilou.

SirBrack a dit…

Très jolies photo mais avec toi c'est certain que les photos sont jolies.

Salut B de ma part et je donne une fessée pour toi à ancolie

M. et e. a dit…

C'est une belle découverte que ce savoureux récit joliment illustré ! Cela donne envie de vous imiter dans ces petites sorties matinales.

M. et e., de passage.

sarahh a dit…

mais je vous en prie, imitez donc!
merci pour la visite

TSM a dit…

Bonjour Sarahh
Un très joli article imagé avec classe. En un mot, bravo.
Quel dommage que nous ne puissions corriger les conventions collectives car nous avons constaté que la fessée ne marque pas que les fessiers.
Les soubrettes qui viennent à la maison ont bien compris la différence entre "jeux Ds" et fessées. Si nous pouvions fesser en entreprise, il y a fort à parier que les querelles de tourterelles en atelier diminueraient considérablement. Rires...

TSM
http://tsm-textes.over-blog.com/

sarahh a dit…

Bonjour TSM, tout d'abord, merci d'avoir pris le temps de vister mes pages,pour ce qui est de la fessée en atelier je ne crois pas qu'un jour on puisse bousculer les moeurs à ce point mais sait-on jamais...le jeu de la soubrette est un de mes jeux préférés car dans ces moments là je vis à fond mon personnage, je "suis" melle sarahh et Monsieur est mon employeur, le jeu s'arrête quand la tenue reprend place dans le dressing jusqu'à ce qu'un tintement de cloche me rappelle à mes fonctions,

bizzz

TSM a dit…

Bonjour Sarahh,
J'adhère totalement et doute qu'un jour le droit social accepte ce type de sanction.... mais il est si plaisant de s'en amuser que nous nous amusons même avec mon épouse à inverser les jeux de rôles.
Bien à vous
TSM